Skip to main content
Read about

Que signifie une bosse dans le bas de votre abdomen gauche ?

·
Une bosse dans le bas-ventre gauche
Tooltip Icon.
Last updated July 10, 2023

Quiz sur une bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre grosseur.

Une masse ou une masse abdominale dans le bas de l'abdomen gauche peut le plus souvent être causée par des affections cutanées telles que des kystes, un abcès ou une croissance de tissu adipeux appelé lipome. Si vous avez une grosseur qui provoque une douleur sur le côté gauche de l'abdomen, vous pouvez également avoir une hernie ou un kyste ovarien si vous êtes une femme.

9 most common cause(s)

Illustration of a doctor beside a bedridden patient.
Tumeur du côlon
Illustration of a person thinking with cross bandaids.
Kyste cutané
Abcès cutané
Kyste de l'ovaire
Illustration of a person thinking with cross bandaids.
Lipome
Dermatofibrome
Illustration of a health care worker swabbing an individual.
Tumor of the digestive tract
Illustration of a doctor beside a bedridden patient.
Boil (furuncle)
Illustration of a health care worker swabbing an individual.
Reproductive tumors

Quiz sur une bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre grosseur.

Répondez au quiz sur la bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Grosseur abdominale inférieure gauche expliquée

Tout le monde a des goûts et des dégoûts concernant son corps, et la région abdominale ne fait pas exception. Quelle que soit sa taille ou sa forme, votre abdomen vous permet de digérer vos aliments préférés tout en débarrassant votre corps des toxines. La sensation d'une bosse ou d'une bosse dans cette zone peut être inquiétante, car il peut être difficile d'en identifier la cause.

Votre abdomen peut être séparé en quatre quadrants, dans lesquels le quadrant inférieur gauche de l'abdomen contient spécifiquement la partie terminale du côlon, l'uretère du rein gauche et la fosse iliaque (partie de l'os de la hanche et du bassin). La fosse iliaque est une porte d'entrée vers les organes reproducteurs chez l'homme et la femme.

Caractéristiques communes d'une bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Regarde çaici pour une représentation visuelle de ces multiples composants. En raison de sa complexité, le bas de l’abdomen gauche est sensible à de multiples affections pouvant présenter un large éventail de symptômes. Une grosseur dans cette zone peut être dérangeante car elle est souvent associée à des symptômes tels que :

  • Douleur ou inconfort
  • Tendresse au toucher
  • Modifications d'apparence : La grosseur peut subir des modifications lors d'activités telles que rester debout, tousser ou faire des efforts.
  • Une sensation de brûlure ou de douleur

Concernant les symptômes

De nouvelles bosses et bosses dans l’abdomen peuvent être le premier signe d’un processus cancéreux.Des grumeaux durs et rigides qui grossissent avec le temps, faire suspecter une tumeur. Les bosses dans le bas de l'abdomen gauche qui sont facilement mobiles et peuvent être repoussées avec une pression manuelle sont moins préoccupantes. Cependant, si vous ressentez également de la fatigue, une perte de poids inexpliquée ou des ballonnements, vous devriez vous faire soigner.

Autres symptômes

Une bosse dans le bas de l'abdomen gauche peut être associée à des symptômes désagréables supplémentaires tels que :

Si la grosseur semble disparaître

La bosse sur le bas de votre abdomen gauche peut ne pas être directement visible. Parfois, il peut être plus facile de le ressentir en appuyant profondément sur l'emplacement suspecté. Si vous ressentez certains des symptômes ci-dessus mais ne voyez pas de masse dans votre abdomen, ne présumez pas qu’il n’y a pas de problème.

Compte tenu de la complexité du bas-ventre gauche et des organes qu’il contient, il est important de prendre rendez-vous avec votre médecin dès que vous remarquez l’un de ces symptômes.

Qu'est-ce qui peut causer une bosse dans le bas de l'abdomen gauche ?

Le quadrant inférieur gauche de l’abdomen est une interaction complexe de structures. Par conséquent, une inflammation, une obstruction, un cancer ou une blessure de l'un de ses composants peut entraîner unboule abdominale. Consultez votre médecin rapidement afin d'obtenir le diagnostic et le traitement appropriés.

Causes structurelles

Une hernie survient lorsqu’une partie d’un organe passe à travers une ouverture ou une faiblesse des muscles ou des tissus qui l’entourent. L’organe ou le tissu en saillie peut entraîner la formation d’une bosse ou d’un renflement visible dans la zone. Les hernies peuvent survenir de différentes manières chez les hommes et les femmes. Plusieurs types de hernies et leurs causes probables sont répertoriés ci-dessous.

  • Inguinal: Chez les hommes, ce type de hernie fait souvent saillie à travers une structure spécifique du bas-ventre appelée canal inguinal, où le cordon spermatique pénètre dans le scrotum.
  • Chirurgical: Une incision chirurgicale peut créer une faiblesse dans la paroi abdominale. Après l'intervention chirurgicale, la paroi abdominale est fermée ; cependant, une prise de poids, une grossesse ou une activité excessive trop tôt après l'intervention chirurgicale peuvent entraîner une augmentation de la pression abdominale et un étirement de l'incision. Cela permet au contenu de dépasser facilement à travers l’incision.
  • Des sports: Une hernie sportive est une blessure douloureuse des tissus mous qui survient à la suite de changements brusques de direction ou de mouvements de torsion intenses lors d'un match de football, de basket-ball ou de lutte, par exemple. Même si une hernie sportive peut conduire à une hernie abdominale traditionnelle, il s’agit d’une blessure différente.

Tumeur du tube digestif

Les tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) sont un type de tumeur très rare qui prend son origine dans les parois de l'estomac et de l'intestin grêle. Bien que ces tumeurs puissent provoquer des symptômes tels que des douleurs à l’estomac et des selles sanglantes, 1/4 des cas ne présentent aucun symptôme et sont découverts accidentellement.

Vous devriez faire un suivi avec un médecin. Le plus souvent, les GIST ne sont pas cancéreux, mais il est important d’effectuer des tests pour s’en assurer.

Rareté: Ultra rare

Principaux symptômes : fatigue, nausées, perte d'appétit, diarrhée, constipation

Urgence: Médecin de soins primaires

Kyste cutané

Un kyste est un petit sac ou une masse remplie de liquide, d'air, de graisse ou d'un autre matériau qui commence à se développer quelque part dans le corps sans raison apparente. UNkyste cutané est celui qui se forme juste sous la peau.

On pense que les kystes cutanés se forment autour des cellules kératiniques piégées – les cellules qui forment la couche externe relativement résistante de la peau.

Ces kystes ne sont pas contagieux.

Tout le monde peut avoir un kyste cutané, mais ils sont plus fréquents chez les personnes de plus de 18 ans, qui souffrent d'acné ou qui ont des lésions cutanées.

Les symptômes incluent l’apparition d’une petite bosse arrondie sous la peau. Les kystes sont normalement indolores à moins d'être infectés, lorsqu'ils sont rougis et douloureux et contiennent du pus.

Le diagnostic est posé par un examen physique. Un petit kyste peut être laissé seul, mais s'il est inesthétique ou suffisamment gros pour gêner le mouvement, il peut être retiré au cours d'une procédure simple effectuée dans un cabinet médical. Un kyste infecté doit être traité afin que l'infection ne se propage pas.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : bosse aux aisselles de couleur peau, bosse aux aisselles de la taille d'un marbre, petite bosse aux aisselles

Symptômes qui surviennent toujours avec un kyste cutané : bosse aux aisselles couleur peau

Urgence: Attends et regarde

Quiz sur une bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre grosseur.

Répondez au quiz sur la bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Abcès cutané

UNabcès cutané est une grande poche de pus qui s’est formée juste sous la peau. Elle est causée par des bactéries qui pénètrent sous la peau, généralement par le biais d'une petite coupure ou d'une égratignure, et qui commencent à se multiplier. Le corps combat l’invasion avec des globules blancs, qui tuent une partie des tissus infectés mais forment du pus dans la cavité restante.

Les symptômes comprennent une grosse masse de pus rouge, enflée et douloureuse n'importe où sur le corps, sous la peau. Il peut y avoir de la fièvre, des frissons et des courbatures dus à l’infection.

S'il n'est pas traité, il existe un risque qu'un abcès s'agrandisse, se propage et provoque une maladie grave.

Le diagnostic est posé par un examen physique.

Un petit abcès peut guérir tout seul, grâce au système immunitaire du corps. Mais certains devront être drainés ou incisés dans un cabinet médical afin que le pus puisse être nettoyé. Des antibiotiques sont généralement prescrits.

Garder la peau propre et utiliser uniquement des vêtements et des serviettes propres contribuera à garantir que l’abcès ne se reproduira pas.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : éruption cutanée avec bosses ou cloques, éruption cutanée rouge, bosse cutanée rouge de plus de 1/2 cm de diamètre, éruption cutanée remplie de pus, éruption cutanée

Symptômes qui surviennent toujours avec un abcès cutané : éruption cutanée avec bosses ou cloques

Urgence: Médecin de soins primaires

Tumeurs reproductives

Néoplasme signifie « nouvelle croissance » et un néoplasme de l'ovaire est un tissu anormal apparaissant à la surface de l'ovaire. Une tumeur bénigne n’est pas cancéreuse, tandis qu’une tumeur maligne indique un cancer.

Le néoplasme ovarien est plus fréquent chez les femmes ménopausées ayant des antécédents familiaux de cancer. D'autres facteurs de risque comprennent les menstruations à un jeune âge et la ménopause à un âge tardif ; ne pas avoir de grossesse ; la thérapie de remplacement d'hormone; l'endométriose; et le tabagisme.

Les premiers symptômes d'une tumeur maligne, ou cancer de l'ovaire, peuvent inclure des crampes abdominales, des ballonnements et un gonflement ; lombalgie; douleur pendant les rapports sexuels; et saignements vaginaux après la ménopause.

Le diagnostic repose sur un examen gynécologique, une prise de sang et/ou une échographie.

Le traitement implique une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur, suivie d'une chimiothérapie et/ou d'une radiothérapie.

Il n’existe aucune prévention connue, mais réduire le nombre d’ovulations qu’une femme connaît au cours de sa vie semble réduire le risque de contracter la maladie. L’apparition tardive des règles et l’apparition précoce de la ménopause réduisent le nombre de cycles, tandis que la grossesse, l’allaitement et la contraception hormonale suppriment complètement l’ovulation.

Kyste de l'ovaire

Au cours de ses années de procréation, les ovaires d'une femme libèrent un seul ovule chaque mois. Mais parfois, l’ovule reste à la surface de l’ovaire, où le follicule qui l’entourait continue de croître. Il devient alors un liquide remplikyste de l'ovaire.

Les kystes ovariens peuvent être causés par des déséquilibres hormonaux ; par le tissu de l'endométriose, s'il s'attache à l'ovaire ; et par de graves infections pelviennes qui se propagent aux ovaires. Des kystes peuvent également se former pendant la grossesse.

Les petits kystes ovariens ne provoquent souvent aucun symptôme. Des kystes plus gros peuvent provoquer des douleurs pelviennes, des maux de dos, une prise de poids inexpliquée, des saignements vaginaux anormaux et/ou des douleurs pendant les rapports sexuels. Les kystes ovariens ne sont presque jamais une forme de cancer.

Des douleurs abdominales soudaines et sévères pourraient indiquer une rupture de kyste. Il s’agit d’une urgence médicale et le patient doit se rendre aux urgences ou appeler le 9-1-1.

Le diagnostic se fait par échographie.

Les contraceptifs hormonaux, comme la pilule, l'injection ou le patch, empêchent l'ovulation et préviennent donc la formation de kystes. Une intervention chirurgicale pour retirer le kyste peut être nécessaire dans certains cas.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : ballonnements d'estomac, saignements vaginaux, douleurs pelviennes, douleurs abdominales basses, douleurs lombaires

Urgence: Médecin de soins primaires

Lipome

Lipome est un mot qui se traduit par « tumeur graisseuse », mais unlipome n'est pas un cancer. Il s’agit simplement d’une croissance de graisse entre la couche musculaire et la peau située au-dessus.

La cause exacte n'est pas connue. La maladie est héréditaire et est associée à d'autres syndromes inhabituels tels que l'adipose douloureuse, qui est similaire. Les lipomes apparaissent le plus souvent après 40 ans.

Les symptômes comprennent une bosse molle et facilement mobile sous la peau, d'environ deux pouces de diamètre. Un lipome est indolore à moins que sa croissance n’irrite les nerfs qui l’entourent. On les trouve le plus souvent sur le dos, le cou et l’abdomen, et parfois sur les bras et le haut des jambes.

C'est une bonne idée de faire vérifier toute croissance nouvelle ou inhabituelle par un médecin, juste pour s'assurer qu'elle est bénigne.

Le diagnostic repose sur un examen physique, une biopsie et une imagerie telle qu'une échographie ou une tomodensitométrie.

La plupart du temps, le traitement n’est pas nécessaire sauf si le lipome est inesthétique ou interfère avec d’autres structures. Il peut être retiré par chirurgie ou par liposuccion.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : bosse à l'aine de couleur peau, bosse à l'aine de la taille d'un marbre, petite bosse à l'aine

Symptômes qui surviennent toujours avec le lipome : bosse à l'aine couleur peau

Urgence: Attends et regarde

Dermatofibrome

UNdermatofibrome est une excroissance cutanée assez courante qui apparaît généralement sur le bas des jambes, mais peut apparaître n'importe où sur le corps. Ces excroissances ressemblant à des grains de beauté sont bénignes (non cancéreuses).

La cause n’est pas connue, même si un dermatofibrome peut apparaître après une blessure mineure. Les excroissances ne sont pas contagieuses.

Les dermatofibromes sont plus fréquents chez les adultes et rarement observés chez les enfants.

Les symptômes comprennent une croissance dure et surélevée de couleur rouge, rose ou brune et mesurant moins d'un demi-pouce de diamètre. Ils sont généralement indolores mais peuvent être sensibles ou provoquer des démangeaisons et peuvent apparaître seuls ou en groupes.

Toute nouvelle croissance sur la peau doit être examinée par un médecin, surtout si la croissance est de couleur très foncée ou si elle change rapidement de forme ou d'apparence.

Le diagnostic repose sur un examen physique et parfois une biopsie.

Un dermatofibrome ne nécessite aucun traitement, sauf s'il interfère avec les vêtements ou s'il est inesthétique. Ils peuvent être retirés chirurgicalement, même si cela laissera une cicatrice et la croissance pourra éventuellement revenir.

Tumeur du côlon

Tumeur du côlon signifie « nouveau tissu » se développant dans le côlon ou le gros intestin. Ce néoplasme peut être bénin (non cancéreux) ou malin (cancer).

La cause exacte de tout cancer reste inconnue. Les facteurs de risque semblent être :

  • Avoir plus de cinquante ans.
  • Antécédents familiaux de la maladie.
  • Un régime riche en graisses et pauvre en fibres, typique du monde moderne
  • Maladies inflammatoires chroniques du côlon comme la maladie de Crohn.
  • Consommation de tabac et d'alcool.
  • Diabète, obésité et inactivité.

Les premiers symptômes sont généralement des polypes, de petites excroissances dans le côlon qui peuvent être détectées par coloscopie et éliminées avant qu'elles ne deviennent cancéreuses. Les symptômes ultérieurs peuvent être une fatigue inexpliquée ; changement dans les habitudes intestinales; une gêne abdominale persistante telle que des gaz ou des crampes ; sang dans les selles; ou un saignement rectal.

Le diagnostic repose sur une coloscopie et parfois des analyses de sang.

Le traitement se fait par chirurgie, qui peut être mineure ou étendue ; et par chimiothérapie avec radiothérapie, généralement pratiquées avant et après la chirurgie. Les soins de soutien visant à assurer le confort du patient constituent également une partie importante du traitement.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : fatigue, ballonnements d'estomac, changements de selles, diarrhée, constipation

Urgence: Médecin de soins primaires

Faire bouillir (furoncle)

Un furoncle, également appelé furoncle, est une infection d’un follicule pileux. L’infection se forme sous la peau, à la racine des cheveux, et peut survenir n’importe où sur le corps.

L'infection est causée par une bactérie, le plus souvent Staphylococcus aureus ou « staphylocoque ». L'irritation causée par les vêtements ou tout autre objet frottant la peau peut provoquer la dégradation de la peau et permettre aux bactéries de pénétrer.

Les bactéries staphylococciques se trouvent partout. Un lavage fréquent et minutieux des mains, ainsi que le maintien de la propreté, contribueront à prévenir sa propagation.

Les plus sensibles sont ceux dont le système immunitaire est affaibli ; diabète; et d'autres infections cutanées.

Les symptômes comprennent une seule bosse sous la peau qui est enflée, douloureuse et rouge et contient du pus.

Il est important de traiter le furoncle, car l’infection peut se propager dans la circulation sanguine et se propager dans tout le corps.

Le diagnostic repose sur un examen physique et parfois sur un échantillon de liquide provenant de l'ébullition.

Le traitement peut impliquer une incision et un drainage de l’infection, suivis de crèmes à appliquer sur le site du furoncle et/ou d’un traitement antibiotique.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : bosse faciale rose ou rouge, petite bosse faciale, bosse faciale douloureuse, bosse faciale de la taille d'une bille, changements cutanés constants

Symptômes qui surviennent toujours avec un furoncle (furoncle) : bosse faciale rose ou rouge

Symptômes qui n'apparaissent jamais en cas d'ébullition (furoncle) : fièvre

Urgence: Auto-traitement

Quiz sur une bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre grosseur.

Répondez au quiz sur la bosse dans le bas de l'abdomen gauche

Causes inflammatoires

L'inflammation du quadrant inférieur gauche de l'abdomen peut entraîner l'apparition d'une grosseur.

  • Infection: L'infection du gros intestin par des organismes gastro-intestinaux peut provoquer la formation d'abcès ou de zones de pus enflées.
  • Conditions dermatologiques : Certaines conditions dermatologiques inflammatoires sont probables dans certaines zones du corps. Par exemple,une éruption cutanée douloureuse causée par un virus appelé zona, peut se localiser dans le bas de l'abdomen gauche et provoquer des bosses et une éruption cutanée ainsi quedouleur sévère etdes démangeaisons. De plus, des bosses dans la peau ou de la graisse sous-cutanée, appelées kystes et lipomes, peuvent apparaître dans le bas de l'abdomen gauche.

Traumatisme

Un traumatisme au bas de l'abdomen dû à un coup direct ou à un accident de voiture peut provoquer une bosse en cas de contusions graves.

Comment traiter une grosseur dans le bas de l'abdomen gauche

Il est important de prendre rendez-vous avec votre médecin pour un diagnostic approprié et le meilleur traitement. Selon la cause de vos symptômes, votre médecin peut vous suggérer :

  • Chirurgie: Si tu as unhernie, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale ouverte ou non invasive pour soulager l'inconfort et prévenir les complications. Cependant, si votre hernie ne vous cause pas de douleur ou d’inconfort important, votre médecin peut vous suggérer d’attendre avec vigilance. Certaines affections dermatologiques telles que les kystes ouneurofibromes peut également être retiré chirurgicalement.
  • Antibiotiques : Si votre état est causé par une bactérie, votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques spécifiques.
  • Traitement du cancer: Si votre masse est cancéreuse, votre médecin discutera des options de traitement, notamment la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie.

FAQ sur la grosseur dans le bas de l'abdomen gauche

Une bosse dans le bas-ventre gauche affectera-t-elle ma fonction sexuelle ou ma capacité de reproduction ?

Les bosses qui touchent les organes reproducteurs des hommes et des femmes peuvent avoir un effet négatif sur la fonction sexuelle. Par exemple, les kystes ovariens chez les femmes peuvent souvent être associés àdouleur pendant les rapports sexuels. Dans le cas de cancers de la reproduction qui nécessitent un traitement tel que la chimiothérapie et la radiothérapie, vous devrez peut-être discuter avec votre médecin de l'avenir de votre capacité de reproduction. Heureusement, de nombreux progrès ont été réalisés dans les domaines de l’oncofertilité et de la préservation de la capacité reproductive lors du traitement du cancer.

Puis-je quand même faire de l'exercice avec une bosse dans le bas-ventre gauche ?

L'exercice est acceptable si vous êtes prudent et évitez d'irriter les tissus abdominaux ou d'augmenter la pression intra-abdominale. Vous devriez toujours consulter votre médecin avant de faire de l'exercice avec cette condition. Des exercices de faible intensité ou à faible impact tels que la danse, la marche ou l’aquagym peuvent être de bonnes options. Cependant, des activités telles que l'haltérophilie lourde peuvent provoquer des tensions et une augmentation de la pression dans l'abdomen, et donc un gonflement encore plus important.

Quand la bosse sur mon bas-ventre gauche va-t-elle disparaître ?

Cela dépend de la cause. Les bosses traitées par ablation chirurgicale nécessiteront un certain temps pour guérir. Les masses cancéreuses auront une chronologie complètement différente.

Une bosse dans le bas-ventre gauche est-elle dangereuse ?

Les complications des hernies, appelées hernies incarcérées ou étranglées, sont considérées comme mettant la vie en danger. Des soins d’urgence sont nécessaires. Une hernie est incarcérée lorsqu’elle reste coincée dans la paroi abdominale. Ceci est dangereux car il peut s’enrouler sur lui-même et couper le flux sanguin des tissus piégés. Lorsque cela se produit, cela crée une hernie étranglée, ce qui peut avoir des conséquences potentiellement mortelles. Les symptômes de ces affections comprennent des nausées et/ou des vomissements, de la fièvre, une douleur soudaine et qui augmente en intensité,incapacité à laisser passer les gaz, une sensibilité intense lorsque vous touchez votre abdomen ougonflement de l'abdomen.

La bosse sur mon bas-ventre gauche va-t-elle se propager de l’autre côté ?

La plupart des bosses dans le bas-ventre ne se propagent pas de cette manière. Même si la grosseur est due à une infection ou à une inflammation, sa propagation est peu probable. Si vous ressentez des bosses qui se propagent dans tout votre corps, vous devez prendre rapidement rendez-vous avec votre médecin.

Questions que votre médecin peut vous poser concernant une grosseur dans le bas de l'abdomen gauche

  • De quelle couleur est la bosse ?
  • Comment décririez-vous le mieux l’emplacement de votre bosse abdominale ?
  • Ressentez-vous une douleur lorsque vous touchez la bosse ?
  • De la fièvre aujourd'hui ou la semaine dernière ?

Auto-diagnostiquez avec notre service gratuitAssistant de bouée si vous répondez oui à l'une de ces questions.

Share your story
Once your story receives approval from our editors, it will exist on Buoy as a helpful resource for others who may experience something similar.
The stories shared below are not written by Buoy employees. Buoy does not endorse any of the information in these stories. Whenever you have questions or concerns about a medical condition, you should always contact your doctor or a healthcare provider.
Dr. Rothschild has been a faculty member at Brigham and Women’s Hospital where he is an Associate Professor of Medicine at Harvard Medical School. He currently practices as a hospitalist at Newton Wellesley Hospital. In 1978, Dr. Rothschild received his MD at the Medical College of Wisconsin and trained in internal medicine followed by a fellowship in critical care medicine. He also received an MP...
Read full bio

Was this article helpful?

1 person found this helpful
Tooltip Icon.

References

  1. Palpable asymptomatic abdominal masses. iKnowledge. Updated February 13, 2015. Clinical Gate Link
  2. Ahmed T, Hussain MM, Ahmed SU. A 30 year old female with lower abdominal lump. Mymensingh Medical Journal. 2011;20(1):138-144. NCBI Link
  3. Inguinal hernia. National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases. June 2014. NIDDK Link
  4. Umbilical hernia. Johns Hopkins Medicine. Johns Hopkins Medicine Link
  5. Vorvick LJ. Abdominal mass. U.S. National Library of Medicine: MedlinePlus. Updated December 10, 2016. MedlinePlus Link