Skip to main content
Read about

Gonflement derrière les oreilles Symptômes, causes et questions courantes

·
Une oreille jaune foncé avec de multiples gonflements derrière.
Tooltip Icon.
Last updated June 17, 2022

Quiz sur le gonflement derrière les oreilles

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre gonflement.

L’enflure derrière l’oreille est le plus souvent causée par un gonflement des ganglions lymphatiques ou une infection de l’oreille causée par une bactérie, un champignon ou un virus. La plupart des personnes présentant des glandes enflées derrière l’oreille peuvent également ressentir des douleurs derrière l’oreille ou des maux de tête. La plupart du temps, si le gonflement se produit progressivement au fil du temps et n’est pas particulièrement gênant, il se résorbera tout seul et nous recommandons quelques traitements à domicile ci-dessous. Mais si elle s'accompagne de fièvre, de douleurs ou d'une aggravation des rougeurs, consultez un médecin ORL.

10 most common cause(s)

Verrue
Illustration of various health care options.
Kyste cutané
Abcès cutané
Illustration of a health care worker swabbing an individual.
Boutons
Trouble de dysfonctionnement de l'ATM
Cellulite
Illustration of a person thinking with cross bandaids.
Lipome
Illustration of a health care worker swabbing an individual.
Branchial cleft anomaly
Illustration of a doctor beside a bedridden patient.
Lymph node inflammation behind the ear
Illustration of a person thinking with cross bandaids.
Chronic inflammation of the salivary gland (parotitis)

Quiz sur le gonflement derrière les oreilles

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre gonflement.

Répondez au quiz sur le gonflement derrière les oreilles

Symptômes de gonflement derrière les oreilles

L’enflure derrière l’oreille est un élargissement anormal et peut être décrit comme une bosse, une bosse, un nœud ou un nodule. Bien qu'il puisse être alarmant de découvrir une nouvelle bosse ou une nouvelle bosse sur votre corps, le gonflement derrière l'oreille est généralement inoffensif, mais dans certains cas, cela peut être le signe de quelque chose de grave qui nécessitera une évaluation et un traitement par un professionnel de la santé.

Les caractéristiques courantes du gonflement derrière l'oreille sont

Selon la cause, le gonflement derrière l'oreille peut être :

  • Soudain ou progressif
  • Appel d’offres ou non-appel d’offres
  • Simple ou multiple
  • Large ou petit
  • Doux ou ferme
  • Mobile: Cela signifie qu'il bouge lorsque vous le touchez ou appuyez dessus.
  • Fixé: Cela signifie qu'il se sent coincé à son emplacement.
  • Unilatéral ou derrière les deux oreilles

Les symptômes d'accompagnement courants sont

Un gonflement derrière l’oreille peut également être associé à :

  • Rougeur
  • Douleur ou sensibilité
  • Démangeaisons
  • Peau chaude au toucher dans la zone du gonflement
  • Fièvre
  • Des frissons
  • Douleur à l'oreille
  • Écoulement ou drainage auriculaire
  • Mal de tête

L'enflure derrière les oreilles provoque

La mastoïde, structure osseuse située derrière l'oreille, peut parfois être à l'origine d'un gonflement. D'autres structures dans cette zone comprennent les vaisseaux sanguins, les ganglions lymphatiques et la peau superficielle, qui peuvent tous être impliqués dans le gonflement derrière l'oreille. Bien que certaines causes de gonflement derrière l'oreille ne soient pas graves et puissent disparaître d'elles-mêmes, vous devriez être examiné par un professionnel de la santé qui pourra identifier le bon diagnostic et le meilleur traitement.

Inflammatoire

L'enflure derrière l'oreille peut être causée par une inflammation qui est laréponse normale du corps à une blessure ou à une infection. Généralement, un gonflement de la peau signale une infection cutanée dont il existe plusieurs types.

  • Infections cutanées bactériennes : Votre peau est recouverte de follicules pileux, de minuscules sacs à partir desquels pousse chaque mèche de cheveux. Parfois, un follicule pileux peut être infecté par une bactérie, ce qui entraîne ce qu'on appellefolliculite. Une coupure ouverte, si elle est exposée, peut également s'infecter, entraînant ce qu'on appellecellulite, une infection de la peau et de la zone sous la peau. Une infection cutanée qui n’est pas guérie peut entraîner uneabcès, qui est une poche de pus qui se forme lorsque votre corps tente de combattre l'infection.
  • Infections cutanées virales : Les virus peuvent également provoquer un gonflement derrière l’oreille sous forme de verrues de couleur peau.
  • Infections cutanées fongiques : Les champignons peuvent provoquer diverses infections cutanées, notammentteigne, ce qui provoque une éruption cutanée rouge et circulaire avec démangeaisons qui peut être associée à un gonflement derrière l'oreille si l'éruption cutanée survient dans cette zone.
  • Hypertrophie des ganglions lymphatiques : Les ganglions lymphatiques sont de petites glandes où vivent les cellules qui combattent les infections. Certains de ces ganglions lymphatiques sont situés derrière l'oreille. En réaction à une infection causée par des bactéries, des champignons ou des virus dans et autour de l’oreille ou de la gorge, les ganglions lymphatiques peuvent grossir et apparaître sous la forme d’une ou de plusieurs bosses derrière l’oreille.

Maladie systémique

Certaines maladies sont systémiques, ce qui signifie qu’elles peuvent affecter plusieurs parties du corps, y compris la zone située derrière les oreilles.

  • Croissance anormale : Certaines excroissances cancéreuses et non cancéreuses peuvent apparaître sous forme de gonflements derrière l'oreille.
  • Leucémie: Certaines formes de cancer du sang peuvent affecter les ganglions lymphatiques, de petites glandes où vivent les cellules qui combattent les infections, et peuvent apparaître sous la forme d’un gonflement derrière l’oreille.

Lié à un traumatisme

Un gonflement derrière l’oreille peut également être causé par une blessure à cette zone. Vous vous êtes peut-être cogné la tête et avez remarqué un gonflement ou une forme de « nœud » par la suite. Ce nœud est formé par du sang ou du liquide s’accumulant sous la peau et peut être associé à des ecchymoses et à une sensibilité.

5 conditions de gonflement derrière les oreilles

Cette liste ne constitue pas un avis médical et peut ne pas représenter avec précision ce que vous avez.

Oreille du nageur (otite externe)

L'oreille du nageur, ou otite externe, est une infection du canal qui s'étend du tympan jusqu'à l'ouverture de l'oreille.

Elle est causée par tout ce qui introduit des bactéries, des champignons ou un virus dans le canal. L'eau qui reste à l'intérieur de l'oreille après la baignade est une cause fréquente, tout comme les cotons-tiges utilisés pour le nettoyage ou les écouteurs qui créent une irritation.

Les enfants sont les plus susceptibles, car ils ont des conduits auditifs plus étroits et mal drainés.

Les premiers symptômes comprennent des rougeurs, des démangeaisons et un inconfort à l’intérieur du conduit auditif, parfois accompagnés d’un écoulement de liquide clair.

Même les symptômes légers doivent être traités car ils peuvent rapidement s’aggraver. L’infection peut se propager et s’intensifier, devenant très douloureuse avec une augmentation du drainage, un gonflement, de la fièvre et une perte auditive.

Le diagnostic repose sur l'anamnèse du patient et l'examen physique du conduit auditif. Des tests de laboratoire peuvent être effectués sur un échantillon d’écoulement de l’oreille.

Le traitement comprend le fait qu'un médecin nettoie le conduit auditif des débris et des écoulements, ainsi qu'une prescription de gouttes auriculaires antibiotiques et/ou stéroïdes.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : fièvre, douleur dans le conduit auditif, plénitude/pression de l'oreille, douleur à la mâchoire, douleur à l'oreille qui s'aggrave lors du mouvement

Urgence: Médecin de soins primaires

Verrue

Les verrues, aussi appelées communesverrueLes verrues ou verrues sont de petites excroissances rugueuses et arrondies sur la couche supérieure de la peau. Ils peuvent apparaître seuls ou en groupes.

Les verrues vulgaires sont causées par le virus du papillome humain (VPH) et sont contagieuses par contact direct, notamment par une lésion cutanée. Ils peuvent se propager d’un endroit à un autre du corps simplement par le toucher.

Tout le monde peut avoir des verrues, mais elles sont plus fréquentes chez toute personne dont le système immunitaire est affaibli, suite à une maladie ou à une chimiothérapie. Les enfants et les adolescents sont également sensibles aux verrues.

Les verrues apparaissent souvent d’abord sur les mains et les doigts, notamment près des ongles ou après toute blessure cutanée. C’est pourquoi se ronger les ongles est un facteur de risque de verrues.

Les verrues sont bénignes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas cancéreuses. Mais ils peuvent être inesthétiques et gêner l’utilisation normale des mains, c’est pourquoi le traitement est souvent bénéfique.

Le diagnostic est posé par un examen physique. Les verrues chez les enfants disparaissent parfois sans traitement, mais sinon, la plupart des verrues peuvent être facilement éliminées dans un cabinet médical.

Trouble de dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM)

Trouble de dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM) fait référence à une douleur et à un dysfonctionnement à long terme de l’ATM, l’articulation qui relie les mâchoires supérieure et inférieure.

L'ATM est une articulation complexe avec des mouvements compliqués et est sujette à des tensions et à des blessures. Les symptômes peuvent apparaître et disparaître sans raison apparente. Le mauvais alignement des dents et de la mâchoire, ainsi que le grincement des dents, ne sont plus considérés comme une cause. Les femmes semblent plus sensibles que les hommes.

Les troubles de l'ATM sont de trois types :

  • Douleur ou inconfort dans les muscles contrôlant l’ATM.
  • Luxation ou blessure à la mâchoire.
  • Arthrite de l'ATM.

Le diagnostic repose sur l'anamnèse du patient, l'examen physique et l'imagerie. L’objectif est d’exclure d’autres causes telles qu’une infection des sinus ou des lésions du nerf facial.

En raison de la difficulté de diagnostiquer un trouble de l'ATM, le traitement commence par des méthodes conservatrices qui ne modifient pas de manière permanente la mâchoire ou les dents. Les blocs de glace, les aliments mous, les étirements doux des muscles de la mâchoire et la réduction du stress sont tous encouragés. Des analgésiques à court terme peuvent être utilisés. Les attelles, le Botox, les implants et la chirurgie ne sont pas recommandés.

Kyste cutané

Un kyste est un petit sac ou une masse remplie de liquide, d'air, de graisse ou d'un autre matériau, qui commence à se développer quelque part dans le corps sans raison apparente. UNkyste cutané est celui qui se forme juste sous la peau.

On pense que les kystes cutanés se forment autour des cellules kératiniques piégées – les cellules qui forment la couche externe relativement résistante de la peau.

Ces kystes ne sont pas contagieux.

Tout le monde peut avoir un kyste cutané, mais ils sont plus fréquents chez les personnes de plus de 18 ans, qui souffrent d'acné ou qui ont des lésions cutanées.

Les symptômes incluent l’apparition d’une petite bosse arrondie sous la peau. Les kystes sont normalement indolores à moins qu'ils ne soient infectés, lorsqu'ils sont rouges et douloureux et contiennent du pus.

Le diagnostic est posé par un examen physique. Un petit kyste peut être laissé seul, mais s'il est inesthétique ou suffisamment gros pour gêner le mouvement, il peut être retiré au cours d'une procédure simple effectuée dans un cabinet médical. Un kyste infecté doit être traité afin que l'infection ne se propage pas.

Abcès cutané

UNabcès cutané est une grande poche de pus qui s’est formée juste sous la peau. Elle est causée par des bactéries qui pénètrent sous la peau, généralement par une petite coupure ou une égratignure, et commencent à se multiplier. Le corps combat l’invasion avec des globules blancs, qui tuent une partie des tissus infectés mais forment du pus dans la cavité restante.

Les symptômes comprennent une grosse masse de pus rouge, enflée et douloureuse n'importe où sur le corps, sous la peau. Il peut y avoir de la fièvre, des frissons et des courbatures dus à l’infection.

S'il n'est pas traité, il existe un risque qu'un abcès s'agrandisse, se propage et provoque une maladie grave.

Le diagnostic est posé par un examen physique.

Un petit abcès peut guérir tout seul, grâce au système immunitaire du corps. Mais certains devront être drainés ou incisés dans un cabinet médical afin que le pus puisse être nettoyé. Des antibiotiques sont généralement prescrits.

Garder la peau propre et utiliser uniquement des vêtements et des serviettes propres contribuera à garantir que l’abcès ne se reproduira pas.

Bouton

Les boutons sont également appelés comédons, boutons, imperfections ou « boutons ». Médicalement, il s’agit de petites éruptions cutanées remplies d’huile, de cellules mortes de la peau et de bactéries.

Les boutons commencent souvent à apparaître à la puberté, lorsque les hormones augmentent la production de sébum dans la peau et obstruent parfois les pores.

Les adolescents âgés de 13 à 17 ans sont les plus susceptibles.

Les symptômes comprennent des pores obstrués qui peuvent apparaître plats et noirs en surface, car l'huile s'assombrit lorsqu'elle est exposée à l'air ; les pores obstrués qui apparaissent blancs en surface parce qu'ils sont recouverts de cellules mortes de la peau ; ou des cloques enflées, jaune-blanches, remplies de pus, entourées d'une peau rougie.

Des épidémies deboutonLes substances sur la peau peuvent interférer avec la qualité de vie, rendant la personne soucieuse de son apparence et provoquant des douleurs et un inconfort cutané. Un prestataire médical peut aider à gérer la maladie, parfois en vous référant à un dermatologue.

Le diagnostic est posé par un examen physique.

Le traitement consiste à améliorer le régime alimentaire ; garder la peau, les cheveux, les débarbouillettes et les serviettes très propres ; et utiliser des remèdes contre l'acné en vente libre.

Inflammation des ganglions lymphatiques derrière l'oreille

Il y a des ganglions lymphatiques derrière l'oreille. Les ganglions lymphatiques sont l’endroit où vivent vos cellules immunitaires, et lorsqu’ils grossissent, cela peut être dû à une infection proche, à une réponse immunitaire ou même à un arriéré de sang.

Vous devriez consulter votre médecin traitant demain pour une visite de maladie. Là, le médecin peut examiner ce qui pourrait expliquer l’hypertrophie du nœud derrière votre oreille.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : douleur derrière l'oreille, gonflement derrière les oreilles

Symptômes qui surviennent toujours en cas d'inflammation des ganglions lymphatiques derrière l'oreille : gonflement derrière les oreilles

Urgence: Médecin de soins primaires

Lipome

Lipome est un mot qui se traduit par « tumeur graisseuse », mais unlipome n'est pas un cancer. Il s’agit simplement d’une croissance de graisse entre la couche musculaire et la peau située au-dessus.

La cause exacte n'est pas connue. La maladie est héréditaire et est associée à d'autres syndromes inhabituels tels que l'adipose douloureuse, qui est similaire. Les lipomes apparaissent le plus souvent après 40 ans.

Les symptômes comprennent une bosse molle et facilement mobile sous la peau, d'environ deux pouces de diamètre. Un lipome est indolore à moins que sa croissance n’irrite les nerfs qui l’entourent. On les trouve le plus souvent sur le dos, le cou et l’abdomen, et parfois sur les bras et le haut des jambes.

C'est une bonne idée de faire vérifier toute croissance nouvelle ou inhabituelle par un médecin, juste pour s'assurer qu'elle est bénigne.

Le diagnostic repose sur un examen physique, une biopsie et une imagerie telle qu'une échographie ou une tomodensitométrie.

La plupart du temps, le traitement n’est pas nécessaire sauf si le lipome est inesthétique ou interfère avec d’autres structures. Il peut être retiré par chirurgie ou par liposuccion.

Inflammation chronique de la glande salivaire (parotidite)

Les glandes parotides sont de grosses glandes salivaires situées à l'intérieur de chaque joue, au-dessus de la mâchoire, devant chaque oreille. La parotidite chronique récurrente est une affection qui provoque des cycles répétés de gonflement de ces glandes, provoquant un gonflement et parfois une bouche sèche ou un goût étrange.

Vous devriez consulter votre médecin traitant pour un examen physique approfondi. Le médecin peut retirer le liquide de la glande pour vérifier les signes d'infection et effectuer une imagerie avec une radiographie ou une échographie pour déterminer la cause de l'inflammation récurrente. Le traitement peut impliquer des médicaments sur ordonnance ou, dans de rares cas, une intervention chirurgicale.

Rareté: Ultra rare

Principaux symptômes : douleur à la mâchoire, fièvre modérée, mâchoire enflée, bouche sèche, gonflement derrière les oreilles

Symptômes qui surviennent toujours en cas d'inflammation chronique de la glande salivaire (parotidite) : mâchoire enflée

Urgence: Médecin de soins primaires

Cellulite

Cellulite est une infection bactérienne des couches profondes de la peau. Elle peut apparaître n’importe où sur le corps, mais elle est plus fréquente sur les pieds, le bas des jambes et le visage.

La maladie peut se développer si la bactérie Staphylococcus pénètre dans la peau lésée par une coupure, une éraflure ou une infection cutanée existante telle que l'impétigo ou l'eczéma.

Les plus sensibles sont ceux dont le système immunitaire est affaibli, comme à cause des corticostéroïdes ou de la chimiothérapie, ou dont la circulation est altérée à cause du diabète ou de toute maladie vasculaire.

Les symptômes apparaissent quelque peu progressivement et comprennent une peau douloureuse et rougie.

Si elle n’est pas traitée, l’infection peut s’aggraver, former du pus et détruire les tissus qui l’entourent. Dans de rares cas, l’infection peut provoquer une intoxication sanguine ou une méningite.

Les symptômes de douleur intense, de fièvre, de sueurs froides et de rythme cardiaque rapide doivent être immédiatement observés par un médecin.

Le diagnostic est posé par un examen physique.

Le traitement consiste en des antibiotiques, en gardant la plaie propre et parfois en une intervention chirurgicale pour éliminer tout tissu mort. La cellulite récidive souvent, il est donc important de traiter toute affection sous-jacente et d’améliorer le système immunitaire avec du repos et une bonne alimentation.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : fièvre, frissons, rougeur du visage, visage enflé, douleur au visage

Symptômes qui surviennent toujours avec la cellulite : rougeur du visage, zone de rougeur cutanée

Urgence: Médecin de soins primaires

Anomalie de fente branchiale

Une anomalie (anomalie) de la fente branchiale est une masse de tissus inhabituels dans le cou. Ces tissus peuvent former des poches remplies de liquide appelées kystes, ou des passages (appelés fistules) qui s'écoulent vers une ouverture dans la peau.

Vous devriez consulter votre médecin traitant qui effectuera un examen physique approfondi. Les anomalies de la fente branchiale sont généralement traitées chirurgicalement et il est important de rechercher toute infection.

Rareté: Ultra rare

Principaux symptômes : essoufflement, bosse au cou, masse douloureuse au cou, difficulté à avaler, cou enflé

Symptômes qui n’apparaissent jamais en cas d’anomalie de la fente branchiale : saignement de l'oreille

Urgence: Médecin de soins primaires

Traitements et soulagement du gonflement derrière les oreilles

Traitement à domicile

Si le gonflement derrière vos oreilles a commencé progressivement et n'est pas particulièrement gênant, il existe certains remèdes maison que vous pouvez essayer pour soulager vos symptômes.

  • Compresses chaudes et froides : Ceux-ci peuvent aider à réduire la douleur et l’enflure si vos symptômes sont dus à une infection ou à un traumatisme.
  • Médicaments en vente libre : Les AINS comme l'ibuprofène (Advil, Motrin), le naproxène (Aleve) et l'aspirine peuvent aider à réduire la douleur, l'enflure et les rougeurs, car ils agissent en réduisant l'inflammation dans votre corps. L'acétaminophène (Tylenol) peut également soulager la douleur et la fièvre, mais ne traite pas l'inflammation.
  • L'apport hydrique: Si votre gonflement est dû à une cause infectieuse, il est essentiel d’augmenter votre apport hydrique afin de rester hydraté et de garder votre corps suffisamment fort pour combattre l’infection, surtout si vous avez également de la fièvre.

Quand consulter un médecin

Si le gonflement derrière vos oreilles est associé aux symptômes ou facteurs suivants, vous devriez consulter un médecin dans les prochains jours.

  • Persistant
  • Détérioration
  • Diffusion
  • Rougeur qui s'aggrave ou s'étend
  • Douleur qui s'aggrave ou se propage
  • Drainage des oreilles
  • Modification de la forme, de la taille ou de la couleur du gonflement au fil du temps
  • Fièvres, frissons, sueurs nocturnes et/ou perte de poids inexpliquée

Quand c'est une urgence

Vous devez consulter immédiatement un médecin si votre gonflement derrière les oreilles est associé à l'un des symptômes ou facteurs suivants :

  • Forte fièvre
  • Douleur et/ou gonflement intenses, soudains ou qui s’aggravent
  • Nausées et/ou vomissements
  • Rougeur qui s'aggrave rapidement ou se propage autour du gonflement
  • Modification de la vision, étourdissements ou maux de tête soudains/sévères
  • Drainage des oreilles ou écoulement sanglant
  • Incapacité de bouger une partie de votre visage
  • Confusion
  • Vertiges
  • Perte auditive
  • Si vous avez d'autres conditions : Si vous souffrez également d'une maladie comme le diabète ou une maladie rénale chronique, ou si vous suivez une chimiothérapie ou des médicaments immunosuppresseurs pour quelque raison que ce soit.

La prévention

Bien que de nombreuses causes de gonflement derrière l’oreille ne puissent être évitées, certaines habitudes saines de routine peuvent réduire le risque de certaines causes.

  • Maintenir une alimentation saine tout en faisant de l’exercice
  • Obtenez un traitement précoce contre les otites
  • Limiter ou arrêter la consommation de substances : Arrêtez de fumer si vous le faites actuellement et réduisez ou évitez votre consommation d'alcool si vous buvez

FAQ sur le gonflement derrière les oreilles

Le gonflement derrière mon oreille va-t-il disparaître tout seul ?

Ça dépend. Si votre gonflement est dû à une croissance cellulaire anormale, il peut rester le même, grossir ou rétrécir. Si elle est causée par une infection, elle peut disparaître d'elle-même à mesure que votre corps combat l'infection ou peut disparaître avec certains médicaments anti-inflammatoires (AINS) en vente libre tels que l'ibuprofène (Advil, Motrin). Si l'infection a provoqué la formation d'une accumulation de pus (un abcès), celle-ci peut disparaître, mais cela nécessite généralement un drainage par un professionnel de la santé. Tout gonflement qui persiste ou s'aggrave avec le temps doit être examiné par un médecin.

Pourquoi le gonflement derrière mon oreille est-il douloureux ?

L’enflure causée par une infection peut être douloureuse, car la réponse immunitaire du corps réagit à l’infection, et l’un des symptômes de cette réaction est une douleur qui vous avertit que quelque chose ne va pas. Si le gonflement est dû à un traumatisme, la douleur que vous ressentez est probablement la conséquence des dommages causés à la zone située à l’intérieur et autour de la zone de gonflement. Si votre douleur ne s’améliore pas ou s’aggrave, consultez un médecin. Si votre gonflement apparaît après un traumatisme (comme vous cogner la tête) et est associé à une douleur intense ou à un mal de tête, vous devez être immédiatement évalué par un professionnel de la santé.

Pourquoi le gonflement derrière mon oreille s’aggrave-t-il ?

Votre gonflement peut s’aggraver à mesure que du liquide ou du sang s’accumule dans et autour de la zone du gonflement. Si le gonflement est dû à un traumatisme, il devrait diminuer avec le temps. Un gonflement dû à une infection peut se développer à mesure que du pus s'accumule sous la peau ou que les ganglions lymphatiques grossissent en réaction à l'infection. L’enflure peut également s’aggraver si des cellules ou des protéines anormales (comme la kératine) s’accumulent. Ces cellules peuvent être cancéreuses ou non. Un gonflement dont la taille augmente rapidement, qui croît de manière persistante ou qui est associé à un changement de couleur ou de forme doit être évalué médicalement.

Un gonflement derrière l’oreille peut-il mettre la vie en danger ?

Habituellement, le gonflement derrière l’oreille ne met pas la vie en danger et peut disparaître de lui-même ou avec de simples médicaments comme des antibiotiques pour une infection. Parfois, cependant, un gonflement derrière l’oreille peut indiquer une infection grave de la mastoïde, l’os derrière l’oreille. L’infection de la mastoïde, appelée mastoïdite, est dangereuse car elle peut se propager au cerveau [6]. Si votre gonflement est associé à une douleur intense, une forte fièvre, des maux de tête et/ou une confusion, vous devez consulter un médecin sans délai.

L’enflure derrière l’oreille peut-elle être due à une otite ?

Oui. Les infections de l'oreille sont une cause fréquente de gonflement derrière l'oreille, car l'oreille moyenne (la partie de votre conduit auditif située derrière le tympan) est reliée à l'os et à la zone située derrière l'oreille. Les ganglions lymphatiques qui existent derrière l’oreille peuvent également se développer lors d’une otite et apparaître sous forme de petits gonflements derrière l’oreille.

Questions que votre médecin peut poser sur le gonflement derrière les oreilles

  • De la fièvre aujourd'hui ou la semaine dernière ?
  • Y a-t-il quelque chose qui sort de vos oreilles ?
  • Utilisez-vous un appareil auditif ou portez-vous des bouchons d'oreilles ?
  • Avez-vous déjà reçu un diagnostic de diabète ?

Auto-diagnostiquez avec notre service gratuitAssistant de bouée si vous répondez oui à l'une de ces questions.

Share your story
Once your story receives approval from our editors, it will exist on Buoy as a helpful resource for others who may experience something similar.
The stories shared below are not written by Buoy employees. Buoy does not endorse any of the information in these stories. Whenever you have questions or concerns about a medical condition, you should always contact your doctor or a healthcare provider.
Dr. Rothschild has been a faculty member at Brigham and Women’s Hospital where he is an Associate Professor of Medicine at Harvard Medical School. He currently practices as a hospitalist at Newton Wellesley Hospital. In 1978, Dr. Rothschild received his MD at the Medical College of Wisconsin and trained in internal medicine followed by a fellowship in critical care medicine. He also received an MP...
Read full bio

Was this article helpful?

1 person found this helpful
Tooltip Icon.
Read this next
Slide 1 of 2

References

  1. Skin and soft tissue infections. American Family Physician. 2015;92(6):online. AAFP Link
  2. Folliculitis and carbuncles. Massachusetts General Hospital. Mass General Hospital Link
  3. Cellulitis. U.S. National Library of Medicine: MedlinePlus. Updated June 6, 2018. MedlinePlus Link
  4. Abscess. U.S. National Library of Medicine: MedlinePlus. Updated June 6, 2018. MedlinePlus Link
  5. Ringworm. American Academy of Dermatology. AAD Link
  6. Mastoiditis. U.S. National Library of Medicine: MedlinePlus. Reviewed May 17, 2018. MedlinePlus Link