Skip to main content
Read about

Douleur dans l'abdomen inférieur gauche

La douleur dans le bas de l’abdomen gauche peut être causée par un certain nombre de problèmes allant de la constipation aux calculs rénaux.
·
Douleur dans le bas-ventre gauche
Tooltip Icon.
Last updated July 19, 2023

Quiz sur la douleur dans le bas-ventre gauche

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre douleur.

Quiz sur la douleur dans le bas-ventre gauche

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre douleur.

Répondez au quiz sur la douleur dans le bas de l'abdomen gauche

Symptômes de douleur dans le bas de l'estomac gauche expliqués

Vous ressentez des douleurs dans la région abdominale, mais cela ne ressemble pas vraiment à votre ventre ? L'abdomen peut être séparé en quatre quadrants. Le quadrant inférieur gauche de l'abdomen contient les sections transversale, descendante et sigmoïde du côlon ; une partie de l'intestin grêle ; l'uretère du rein gauche ; et la fosse iliaque (partie de l'os de la hanche et du bassin). La fosse iliaque est une porte d'entrée vers les organes reproducteurs chez l'homme et la femme.

Caractéristiques communes des douleurs abdominales inférieures gauches

En raison de sa complexité, le bas de l’abdomen gauche est sensible à de multiples affections pouvant provoquer des douleurs. La douleur peut être focale et rester dans le quadrant inférieur gauche ou se déplacer vers d’autres quadrants de l’abdomen. La douleur peut être vive et soudaine ou sourde et douloureuse.

Autres symptômes possibles de douleurs abdominales inférieures gauches

Prenez note des qualités ci-dessus et des autres symptômes que vous pourriez ressentir, notamment :

Symptômes supplémentaires chez les femmes en âge de procréer

Si vous correspondez à cette description, vous pourriez également rencontrer les problèmes suivants :

Prenez rendez-vous avec votre médecin dès que vous remarquez l'un de ces symptômes accompagné de douleurs dans le bas de l'abdomen gauche.

Qu’est-ce qui peut causer des douleurs abdominales inférieures gauches ?

Le quadrant inférieur gauche de l’abdomen est complexe, laissant ses nombreuses structures sujettes à l’inflammation, à l’obstruction ou aux blessures. Ainsi, il existe de nombreux types de maladies/affections susceptibles de provoquer des douleurs abdominales.

Causes abdominales

Les causes de douleur dans le bas de l'abdomen gauche directement liées à l'abdomen lui-même peuvent être les suivantes.

  • Troubles digestifs (indigestion) : L'acide produit par l'estomac pour digérer les aliments peut irriter les composants du tube digestif, y compris le bas de l'abdomen. De plus, les gaz présents dans tout le tube digestif peuvent également provoquer une douleur et un inconfort passager dans le bas de l'abdomen gauche.
  • Faiblesse abdominale : Le côlon (également connu sous le nom de gros intestin) est un organe extrêmement long replié sur lui-même dans le corps humain. En conséquence, toutes les parties particulièrement faibles du côlon peuvent être exposées à une pression extrême. D’autres parties du côlon peuvent traverser ces points faibles et traverser les muscles et les tissus environnants. Cette condition s’appelle une hernie. Les hernies peuvent être extrêmement douloureuses et tout renflement entraînera davantage de douleur et de symptômes associés.
  • Obstructif: Le rein est sujet au développement de calculs de matériau durci qui peuvent obstruer l'uretère. Étant donné que l’uretère passe dans le quadrant inférieur gauche, toute irritation causée par l’obstruction entraînera une douleur.

Causes inflammatoires

Les causes inflammatoires de la douleur dans le bas de l'abdomen gauche peuvent être les suivantes.

  • Infectieux: Parfois, des poches appelées diverticules se forment le long du gros intestin. Ces poches se forment lorsque les points faibles de l’intestin gonflent vers l’extérieur. L'infection des diverticules peut provoquer une douleur et un inconfort caractéristiques dans le bas de l'abdomen gauche, appelés diverticulite.
  • Dermatologique : Certaines affections dermatologiques inflammatoires surviennent à la surface de quadrants spécifiques du corps. Par exemple, le zona, une éruption cutanée douloureuse causée par un virus, peut se localiser dans le bas-ventre gauche et provoquer une douleur, des démangeaisons et une sensibilité intenses.

Causes reproductives chez les hommes

Les organes reproducteurs chez l’homme se trouvent dans ou très près du bas-ventre gauche. Les problèmes avec ces organes provoquent souvent une douleur référée au quadrant inférieur gauche. Chez les hommes, cela peut inclure une condition appelée torsion testiculaire. Les testicules librement mobiles peuvent tourner sur eux-mêmes, obstruant ainsi la circulation sanguine. Le manque de circulation sanguine entraîne des conséquences soudaines et graves.douleur scrotale etgonflement cela inclut souvent le quadrant inférieur gauche et d’autres quadrants de l’abdomen.

Causes reproductives chez les femmes

Les organes reproducteurs chez la femme se trouvent également dans ou très près du bas-ventre gauche. Les problèmes avec ces organes provoquent souvent une douleur référée au quadrant inférieur gauche.

  • Torsion ovarienne : Les ovaires se trouvent souvent dans les quadrants inférieurs de l'abdomen. Les ovaires peuvent également tourner sur eux-mêmes, comme les testicules, et provoquer des douleurs. De plus, les ovaires peuvent développer des kystes pouvant provoquer une pression douloureuse. Si ces kystes éclatent, une douleur extrême peut également en résulter.
  • Modèles ou irrégularités du cycle menstruel : Ceux-ci peuvent également entraîner des douleurs abdominales inférieures gauches. Les complications liées à la grossesse peuvent également en être la cause.

Causes liées aux traumatismes

Un traumatisme au bas de l'abdomen résultant d'un coup direct ou d'un accident de véhicule à moteur peut provoquer des douleurs pouvant être accompagnées d'ecchymoses ou d'hémorragies internes.

Variation normale de la constipation

La constipation signifie des selles devenues rares et/ou durcies et difficiles à évacuer.

Il existe de grandes variations dans ce qui est considéré comme « normal » en ce qui concerne la fréquence des selles. Entre trois fois par jour et trois fois par semaine est considéré comme normal.

Tant que les selles sont faciles à évacuer, les laxatifs ne doivent pas être utilisés dans le but de forcer le corps à adopter un programme plus fréquent.

La constipation est généralement causée par un manque de fibres dans l’alimentation ; ne pas boire assez d'eau; exercice insuffisant; et supprimant souvent l'envie d'aller à la selle.

Un certain nombre de médicaments et de remèdes, notamment les analgésiques narcotiques, peuvent provoquer de la constipation.

Les femmes sont souvent touchées en raison de la grossesse et d’autres changements hormonaux. Les jeunes enfants qui exigent des régimes pauvres en fibres ou de « malbouffe » sont également sensibles.

La constipation est une condition, pas une maladie, et la plupart du temps elle se corrige facilement. Si de simples ajustements du régime alimentaire, de l’exercice physique et des habitudes intestinales ne suffisent pas, un médecin peut être consulté pour exclure une cause plus grave.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : douleurs abdominales (maux de ventre), nausées, ballonnements d'estomac, constipation, constipation

Symptômes qui surviennent toujours avec une variation normale de la constipation : constipation

Symptômes qui n’apparaissent jamais avec une variation normale de la constipation : vomissement

Urgence: Auto-traitement

Infection virale (rotavirus)

L'infection à rotavirus est un virus gastro-intestinal contagieux qui touche le plus souvent les bébés, les tout-petits et les jeunes enfants. Il provoque une diarrhée aqueuse sévère, parfois accompagnée de vomissements et de fièvre.

Les adultes peuvent également être infectés, mais ils présentent généralement des symptômes plus légers.

Le rotavirus se propage très rapidement lorsqu'une trace de selles provenant d'un enfant infecté contamine les aliments ou les boissons, ou pénètre sur n'importe quelle surface. Si un autre enfant consomme de la nourriture ou de la boisson, ou touche la surface puis sa bouche, il sera infecté.

Le rotavirus chez l’enfant constitue une urgence médicale car la déshydratation peut s’installer très rapidement. Un enfant peut mourir s’il n’est pas soigné immédiatement. Emmenez l'enfant aux urgences ou appelez le 9-1-1.

Le traitement consiste en des liquides IV et des soins de soutien, généralement dans un hôpital. Les antibiotiques n’aideront pas le rotavirus car ils n’agissent que contre les bactéries.

Le meilleur moyen de prévention est de se laver les mains fréquemment et minutieusement, ainsi que de laver les jouets et les surfaces lorsque cela est possible. Il existe désormais un vaccin qui préviendra soitinfection à rotavirus ou atténuer considérablement les symptômes si l’enfant est toujours infecté par le virus.

Rareté: Ultra rare

Principaux symptômes : diarrhée, vomissements ou nausées, nausées, fatigue, douleurs abdominales (maux de ventre), maux de tête

Symptômes qui surviennent toujours en cas d'infection virale (rotavirus) : diarrhée, vomissements ou nausées

Symptômes qui n’apparaissent jamais en cas d’infection virale (rotavirus) : constipation, selles goudronneuses

Urgence: Auto-traitement

Douleurs liées à l'ovulation (mittelschmerz) ou spottings à mi-cycle

douleur moyenne est un mot allemand qui se traduit par « douleur moyenne ». Il fait référence à l’inconfort normal parfois ressenti par les femmes lors de l’ovulation, qui se situe à mi-chemin du cycle menstruel.

Chaque mois, l'un des deux ovaires forme un follicule qui contient un ovule. La douleur survient lorsque le follicule se rompt et libère l’ovule.

Il s’agit d’une sensation sourde et de crampes qui peut apparaître soudainement dans un seul côté du bas de l’abdomen. Dans quelques cas, des pertes vaginales peuvent survenir. Mittelschmerz survient environ 14 jours avant le début des prochaines règles.

Le Mittelschmerz actuel n’est pas associé à des nausées, des vomissements, de la fièvre ou des douleurs pelviennes sévères. Ces symptômes doivent être évalués par un médecin car ils peuvent indiquer une maladie plus grave.

Le diagnostic se fait à partir de l'histoire du patient.

Le traitement ne nécessite que des anti-inflammatoires non stéroïdiens en vente libre pour soulager la douleur. Un contraceptif oral stoppera les symptômes, puisqu’il stoppera également l’ovulation.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : douleurs abdominales (maux de ventre), dernières règles il y a environ 2 semaines, saignements vaginaux, pertes vaginales sanglantes, douleurs pelviennes

Symptômes qui surviennent toujours avec des douleurs d'ovulation (mittelschmerz) ou des spottings en milieu de cycle : dernières règles il y a environ 2 semaines

Urgence: Auto-traitement

Douleur abdominale normale

Les plaintes de douleurs et d'inconforts abdominaux, sans cause apparente, sont l'une des plus courantes en médecine. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles les patients consultent un prestataire médical ou aux urgences.

La cause des douleurs abdominales peut être difficile à trouver, car il peut s'agir simplement d'une douleur abdominale tout à fait normale ou provenir de nombreuses sources différentes : le tube digestif, les voies urinaires, le pancréas, la vésicule biliaire ou les organes gynécologiques.

La douleur peut simplement être causée par des nerfs trop sensibles dans l’intestin. Cette hypersensibilité peut survenir suite à des blessures abdominales répétées et/ou avoir une cause émotionnelle due à la peur de la douleur elle-même.

Le diagnostic repose sur l'examen physique, les antécédents du patient et l'exclusion simple de toute autre condition. Le scanner est souvent demandé, mais permet rarement de trouver une cause précise. Les avantages doivent être mis en balance avec les risques des radiations.

Le traitement consiste d’abord à apporter les améliorations nécessaires à votre mode de vie en ce qui concerne l’alimentation, l’exercice, le travail et le sommeil, afin de réduire le stress. Dans certains cas, des conseils, l’hypnose, des analgésiques légers et des antidépresseurs sont utiles.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : douleurs abdominales (maux de ventre), pertes vaginales, fièvre, nausées

Symptômes qui surviennent toujours avec des douleurs abdominales normales : douleur abdominale (mal de ventre)

Symptômes qui n’apparaissent jamais avec des douleurs abdominales normales : fièvre, vomissements, diarrhée, nausées, douleurs abdominales sévères, perte de poids involontaire, pertes vaginales

Urgence: Auto-traitement

Crampes menstruelles

Crampes menstruelles, également appelées dysménorrhée, sont en fait des contractions de l'utérus lorsqu'il expulse sa muqueuse pendant les règles mensuelles de la femme.

Une certaine quantité de crampes légères est normale, déclenchée par des substances de type hormonal appelées prostaglandines. Cependant, des crampes douloureuses peuvent être causées par des affections sous-jacentes telles que l'endométriose, les fibromes utérins, des taux élevés de prostaglandines ou une maladie inflammatoire pelvienne (MIP).

Des crampes sévères peuvent être présentes, ainsi que des nausées, des maux de tête et une douleur sourde qui irradie vers le bas du dos et les cuisses. Elle est plus fréquente chez les femmes de moins de 30 ans qui fument, qui ont des règles abondantes et irrégulières et qui n'ont jamais accouché.

Un obstétricien/gynécologue (spécialiste des femmes) peut effectuer des tests pour détecter des affections sous-jacentes telles que celles mentionnées ci-dessus. Les femmes de plus de 25 ans qui commencent soudainement à avoir des crampes sévères devraient consulter un médecin pour exclure l'apparition soudaine d'un problème plus grave.

Le traitement des crampes légères peut être effectué avec des coussins chauffants sur l'abdomen et avec des analgésiques en vente libre tels que l'ibuprofène. Les pilules contraceptives, qui régulent le cycle menstruel, sont souvent efficaces pour atténuer les crampes.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : douleurs abdominales (maux de ventre), crampes abdominales (crampes de ventre), règles douloureuses, douleurs lombaires, douleurs abdominales qui tirent vers le dos

Symptômes qui surviennent toujours avec les crampes menstruelles : douleur abdominale (mal de ventre)

Symptômes qui n’apparaissent jamais avec les crampes menstruelles : être gravement malade, disparition des règles depuis plus d'un an

Urgence: Auto-traitement

Syndrome du côlon irritable

Syndrome du côlon irritable est communément appelé IBS. Normalement, les muscles du côlon, ou gros intestin, se contractent et se détendent pour pousser les aliments. On pense que dans le SCI, les muscles se contractent de manière aléatoire, trop fortement ou trop faiblement, provoquant ainsi des accès alternés de diarrhée ou de constipation.

La cause exacte n'est pas connue. Allergie/intolérance alimentaire ; stresser; Déséquilibre hormonal; et une infection ou une prolifération bactérienne dans le côlon peut jouer un rôle, ainsi qu'un système nerveux gastro-intestinal trop sensible.

Les femmes préménopausées qui souffrent de dépression ou qui mènent une vie très stressante peuvent être les plus sensibles.

Les symptômes varient selon les individus et vont et viennent souvent. Ceux-ci incluent des douleurs abdominales et des crampes ; ballonnements; gaz; diarrhée; et la constipation. Le SCI n'est pas associé à des maladies graves telles que le cancer, mais les symptômes peuvent interférer avec la qualité de vie.

Le diagnostic repose sur les antécédents du patient, l'examen physique et l'exclusion de toute autre cause. Une imagerie peut également être réalisée.

Le traitement commence par une meilleure alimentation et une meilleure gestion du stress. Des antibiotiques, des antidépresseurs et d'autres médicaments peuvent être essayés.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : fatigue, douleurs abdominales (maux de ventre), nausées ou vomissements, changements de selles, constipation

Urgence: Médecin de soins primaires

Inflammation intestinale (diverticulite)

Lorsque le passage des aliments dans le côlon devient lent, les aliments peuvent stagner, augmenter de volume, créer une pression et provoquer la formation de diverticules – ou poches – dans les parois du gros intestin. Si ces poches deviennent enflammées, la condition est appeléediverticulite.

Les facteurs de risque sont un régime pauvre en fibres, le tabagisme, l'obésité, la constipation chronique et le manque de « bonnes » bactéries dans l'intestin.

Les patients de plus de 50 ans, ayant des antécédents de maladie inflammatoire du côlon, sont les plus sensibles.

Les symptômes comprennent des douleurs abdominales persistantes ; fièvre; nausée et vomissements; et constipation alternant parfois avec de la diarrhée.

Non traitée, la diverticulite peut entraîner une occlusion intestinale et des cicatrices. La rupture d'une poche enflammée peut en résulter, conduisant à une péritonite. Ce sont des urgences médicales. En cas de suspicion, emmenez le patient aux urgences ou appelez le 9-1-1.

Le diagnostic est posé en excluant d'autres conditions grâce à un examen physique ; analyses de sang, d'urine et de selles ; et tomodensitométrie.

Les cas moins graves sont traités par un régime riche en fibres, des liquides, des probiotiques, des antibiotiques et une gestion du mode de vie. D'autres peuvent nécessiter des antibiotiques par voie intraveineuse et/ou une intervention chirurgicale.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : douleurs abdominales (mal de ventre), nausées, perte d'appétit, diarrhée, constipation

Symptômes qui n'apparaissent jamais en cas d'inflammation intestinale (diverticulite) : douleur sous les côtes, douleur dans l'abdomen supérieur droit

Urgence: Salle d'urgence de l'hôpital

Constipation due à une consommation insuffisante de fibres

La constipation est définie comme des selles volumineuses, dures et difficiles à évacuer. Cela laisse la personne ballonnée et mal à l’aise. Beaucoup de choses peuvent causerconstipation, et un problème courant est le manque de fibres dans l’alimentation.

Pour déterminer si le manque de fibres est à l’origine de la constipation, toutes les autres causes sont d’abord exclues :

  • Ne pas boire suffisamment d’eau, parfois jusqu’à la déshydratation.
  • Le manque d’exercice, qui contribue à augmenter la circulation sanguine et donc la motilité (contraction et mouvement) de l’intestin.
  • Un régime très faible ou sans graisse.
  • Un besoin de probiotiques, qui reconstituent les « bonnes » bactéries de l’intestin.
  • Médicaments ou certaines maladies qui ont un effet constipant.
  • Ignorer constamment le sentiment de devoir aller à la selle et retarder le passage aux toilettes.

Si des fibres sont nécessaires, les meilleures sources sont les légumes frais ; fruits frais ou secs ; et le blé entier et le riz brun, car ceux-ci contiennent du son riche en fibres. Des comprimés de fibres en vente libre peuvent être essayés, bien que les laxatifs ne doivent être utilisés que sur recommandation d'un médecin.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : constipation, constipation, douleur dans le bas-ventre gauche, douleur lors du passage des selles, sensation de besoin constant d'aller à la selle

Symptômes qui surviennent toujours en cas de constipation due à une consommation insuffisante de fibres : constipation, constipation

Symptômes qui n’apparaissent jamais en cas de constipation due à une consommation insuffisante de fibres : vomissement

Urgence: Auto-traitement

Comment traiter la douleur dans le quadrant inférieur gauche de l'abdomen

Certaines des causes des douleurs abdominales inférieures gauches sont graves et souvent difficiles à déterminer par vous-même. Vous devriez consulter votre médecin en cas de douleur abdominale inférieure gauche qui ne disparaît pas.

Des traitements médicaux

Une fois que votre médecin aura posé le diagnostic approprié, il pourra suggérer les traitements suivants.

  • Repos intestinal : Votre médecin peut vous suggérer un régime liquide. Cela permettra à vos intestins et à votre système digestif de se remettre des causes obstructives ou infectieuses de votre partie inférieure gauche.douleur abdominale.
  • Médicaments anti-inflammatoires : Si vos symptômes sont dus à des conditions inflammatoires, votre médecin peut vous prescrireantibiotiques ou des crèmes stéroïdes.
  • Régulation du cycle menstruel : Votre médecin peut vous prescrirepilules contraceptives ou d'autres options pour les irrégularités du cycle menstruel.
  • Chirurgie: Pour les personnes présentant une torsion ovarienne ou testiculaire, la chirurgie est l’option de première intention pour rétablir la circulation sanguine et prévenir les complications. La chirurgie est également une option de traitement pour différentes complications liées à la grossesse.

Traitements à domicile

Vous pouvez essayer ce qui suit à la maison pour éventuellement contrer les causes évitables telles que les troubles digestifs.

  • Mangez lentement vos repas : Cela permettra à votre corps de digérer complètement les aliments et vous empêchera d'avaler de l'air, ce qui peut provoquerballonnements et douleurs.
  • Régime riche en fibres : Un manque de fibres alimentaires peut contribuer à affaiblir le tissu intestinal, rendant le bas-ventre gauche vulnérable à l’obstruction et à l’infection.

Quand c'est une urgence

Consultez immédiatement un médecin si vous ressentez des symptômes, notamment :

  • Douleur soudaine et intense
  • Fièvre
  • Selles sanglantes
  • Nausées et vomissements qui persistent
  • Perte de poids
  • Sensibilité intense lorsque vous touchez votre abdomen
  • Gonflement de l'abdomen

Questions fréquemment posées

Basé sur les vraies questions de nos utilisateurs...

Qu'est-ce qui pourrait causer une douleur aiguë dans le bas de mon abdomen gauche en tant que femme ?

La cause d'une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen gauche chez la femme peut être due à diverses affections, notamment des kystes ovariens, l'endométriose, une maladie inflammatoire pelvienne, des infections des voies urinaires, une appendicite ou une diverticulite. Il est important de consulter un médecin pour déterminer la cause exacte de la douleur.

Qu'est-ce qui pourrait causer des douleurs dans le bas de l'abdomen gauche, près de l'os de la hanche chez les femmes ?

La douleur dans le bas de l'abdomen gauche, près de l'os de la hanche chez les femmes, peut être attribuée à diverses causes, car il existe de nombreuses structures dans le bas de la cavité abdominale, derrière la cavité abdominale et dans la cavité pelvienne, toutes situées près de l'os de la hanche. . Ces zones abritent les ovaires, les reins, le côlon, les trompes de Fallope, l'utérus et bien plus encore. Ainsi, les problèmes qui pourraient causer la douleur comprennent les kystes ovariens, les infections des voies urinaires, la diverticulite, la maladie inflammatoire pelvienne, l'endométriose, la grossesse extra-utérine, les calculs rénaux et les problèmes musculo-squelettiques.

Questions que votre médecin peut poser sur la douleur dans le bas de l'abdomen gauche

Pour diagnostiquer cette maladie, votre médecin vous posera probablement les questions suivantes :

  • Avez-vous ressenti des nausées ?
  • De la fièvre aujourd'hui ou la semaine dernière ?
  • Comment décririez-vous la nature de vos douleurs abdominales ?
  • Vous sentez-vous plus fatigué que d’habitude, léthargique ou fatigué malgré un sommeil normal ?

Auto-diagnostiquez avec notre service gratuitAssistant de bouée si vous répondez oui à l'une de ces questions.

Hear what 1 other is saying
Once your story receives approval from our editors, it will exist on Buoy as a helpful resource for others who may experience something similar.
The stories shared below are not written by Buoy employees. Buoy does not endorse any of the information in these stories. Whenever you have questions or concerns about a medical condition, you should always contact your doctor or a healthcare provider.
Consultation médicalePosted November 8, 2023 by W.
Je suis le Salomon je ressens quelques petites douleurs aiguës au bas-ventre cote gauche depuis quelques semaines . Je n'ai pas de fièvre ni autres signe de fatigue. J'ai vu un médecin qui m'a consulté m'a demandé de faire une échographie et une analyse de sens , ce que j'ai fait et m'a dit que c'était le foie qui avait grossit et aussi ça pouvait être le gaz . Comme prescription il m'a donné. NOVALGIN ( Comprimés pelliculés) METEOXANE ( simeticone + phlaraglucino dihydraté )
Dr. Rothschild has been a faculty member at Brigham and Women’s Hospital where he is an Associate Professor of Medicine at Harvard Medical School. He currently practices as a hospitalist at Newton Wellesley Hospital. In 1978, Dr. Rothschild received his MD at the Medical College of Wisconsin and trained in internal medicine followed by a fellowship in critical care medicine. He also received an MP...
Read full bio

Was this article helpful?

4 people found this helpful
Tooltip Icon.
Read this next
Slide 1 of 5

References

  1. Organs in Quadrants and Regions Google Search Nursing. Anatomy Labelled. Anatomy Labelled Link
  2. Dysmenorrhea. Cedars-Sinai. Cedars-Sinai Link
  3. Diverticular Disease of the Colon. Harvard Medical School: Harvard Health Publishing. Published Dec. 2, 2015. Harvard Health Link
  4. Prescription Nonsteroidal Anti-Inflammatory Medicines. American Academy of Family Physicians: FamilyDoctor. Published Jan. 24, 2018. FamilyDoctor Link
  5. Testicular Torsion. American Academy of Family Physicians: FamilyDoctor. Published June 5, 2017. FamilyDoctor Link
  6. Yancey L. Ovarian Torsion. Society for Academic Emergency Medicine. SAEM Link
  7. Ectopic-pregnancy. Cedars-Sinai. Cedars-Sinai Link
  8. Sparks D. Home Remedies: Gas, Belching and Bloating. Mayo Clinic. Published November 25, 2016. Mayo Clinic Link
  9. Fiber. Harvard School of Public Health. HSPH Link
  10. Abdominal Pain. American College of Emergency Physicians: EmergencyCareForYou. EmergencyCareForYou Link