Skip to main content
Read about

Faiblesse des deux bras, symptômes, causes et questions

·
Illustration du torse et des bras d'un homme vus de trois quarts légèrement tournés vers la droite. Il touche avec sa main gauche un endroit sur son bras droit. Le point est un cercle rouge avec trois cercles rouges translucides qui en sortent, ainsi que deux éclairs rouges. Il a la peau clair et porte une chemise violette à manches courtes.
Tooltip Icon.
Written by Andrew Le, MD.
Medically reviewed by
Clinical Physician Assistant, Summit Health
Last updated August 27, 2020

Quiz sur la faiblesse du haut du bras

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre faiblesse.

La faiblesse musculaire des bras peut avoir plusieurs causes, allant d'affections courantes comme un nerf pincé dans le cou à des affections plus rares telles que la plexopathie brachiale (problème du nerf de l'épaule). Lisez la suite ci-dessous pour savoir ce qui peut affaiblir vos bras.

9 most common cause(s)

SI
Nerf pincé
Illustration of various health care options.
Syndrome de Cushing
Le syndrome de Guillain Barre
Lésion du nerf de l'épaule
Illustration of various health care options.
Syndrome du défilé thoracique
Illustration of a person thinking with cross bandaids.
Limb-girdle muscular dystrophy
Illustration of a person thinking with cross bandaids.
Idiopathic inflammatory myopathy
Illustration of a health care worker swabbing an individual.
Hyperparathyroidism

Quiz sur la faiblesse du haut du bras

Répondez à un quiz pour découvrir la cause de votre faiblesse.

Répondez au quiz sur la faiblesse du bras

5 causes de faiblesse dans les deux bras

Cette liste ne constitue pas un avis médical et peut ne pas représenter avec précision ce que vous avez.

Syndrome du défilé thoracique

Le « défilé thoracique » est l’espace de chaque côté de la base du cou où les nerfs, les artères et les veines circulent sous la clavicule. Si ceux-ci sont comprimés ou endommagés, la condition est appeléesyndrome du défilé thoracique ou CGU.

Les causes les plus courantes sont les traumatismes, comme un accident de voiture ou une chute ; et la répétition ou la surutilisation, comme une blessure sportive.

Les symptômes varient en fonction des structures compressées :

  • Le TOS neurogène affecte les nerfs. C'est la forme la plus courante et elle provoque des engourdissements, des picotements, des douleurs et une faiblesse dans les bras, les mains et les doigts.
  • Le TOS vasculaire affecte les artères et les veines. Il crée les mêmes symptômes que le TOS neurogène ainsi que des mains et des bras froids et pâles avec un pouls faible.

Il est important de consulter un médecin au sujet de ces symptômes afin que les dommages ne deviennent pas permanents.

Le diagnostic repose sur les antécédents du patient, l'examen physique, l'imagerie telle que la radiographie ou l'échographie, et parfois des études de conduction nerveuse et de flux sanguin.

Le traitement implique une thérapie physique, des analgésiques et parfois une intervention chirurgicale.

Nerf pincé dans le cou

UNnerf pincé dans le cou est également appelée radiculopathie cervicale. Cela signifie qu'un nerf du cou, à l'endroit où il se sépare de la moelle épinière, est comprimé par les os, les muscles ou d'autres tissus environnants.

Elle peut être causée par une blessure traumatique, telle qu'un sport ou un accident d'automobile, surtout si la blessure se traduit par une hernie discale. Cela peut également résulter de l’usure normale liée au vieillissement.

Les symptômes comprennent une douleur aiguë et brûlante accompagnée d'un engourdissement et de picotements du cou à l'épaule, ainsi qu'une faiblesse et un engourdissement du bras et de la main.

Le diagnostic repose sur les antécédents du patient, un examen physique et de simples tests neurologiques pour vérifier les réflexes. Des images telles qu'une radiographie, une tomodensitométrie ou une IRM peuvent être réalisées, ainsi qu'une électromyographie pour mesurer l'influx nerveux dans les muscles.

Un nerf pincé dans le cou s’améliore souvent avec simplement quelques jours ou semaines de repos. La physiothérapie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les injections de stéroïdes dans la colonne vertébrale peuvent tous être très utiles.

Rareté: Commun

Principaux symptômes : douleur dans une épaule, douleur spontanée à l'épaule, douleur irradiant vers le bas du bras, douleur dans la nuque, douleur intense à l'épaule

Urgence: Médecin de soins primaires

Dystrophie musculaire des ceintures

La dystrophie musculaire des ceintures est une maladie héréditaire qui implique une faiblesse et une atrophie musculaires variables.

Vous devriez consulter votre médecin de soins primaires pour confirmer le diagnostic et discuter des options de traitement pour gérer les symptômes.

Myopathie inflammatoire idiopathique

La myopathie inflammatoire idiopathique fait référence à un groupe étroitement lié d'affections qui provoquent une inflammation des tissus musculaires.

Prenez rendez-vous avec un médecin pour déterminer exactement de quel sous-type de myopathie inflammatoire vous souffrez. Le médecin prescrira très probablement un stéroïde oral pour réduire l’inflammation et administrera une perfusion intraveineuse pour protéger les reins.

Hyperparathyroïdie

Les quatre parathyroïdes sont de minuscules glandes situées derrière la glande thyroïde dans le cou et contrôlent les niveaux de calcium dans le sang et les os.

Dans la plupart des cas, l’hypertrophie d’une ou plusieurs parathyroïdes provoque une surproduction d’hormone parathyroïdienne (PTH). Ceci est suivi d’une hypercalcémie ou d’un taux élevé de calcium dans le sang.

Parfois, une tumeur bénigne ou maligne sur l’une des parathyroïdes en est la cause. D'autres causes sont une insuffisance rénale chronique ou une carence en calcium et/ou en vitamine D.

Les femmes les plus à risque sont les femmes ménopausées présentant une carence en calcium préexistante ; radiothérapie au cou; ou l'utilisation du médicament lithium.

Les premiers symptômes sont ceux de l’hypercalcémie : fragilité des os, miction excessive, fatigue facile, dépression et généralement un sentiment de malaise sans cause claire.

Si elle n'est pas traitée, l'hyparathyroïdie peut entraîner l'ostéoporose, des calculs rénaux et des maladies cardiovasculaires.

Le diagnostic se fait par prise de sang. Des analyses minérales osseuses, des analyses d’urine et une imagerie des reins peuvent être demandées.

Le traitement comprend la surveillance ; des médicaments appelés calcimimétiques ou bisphosphonates ; et une intervention chirurgicale pour retirer les glandes parathyroïdes affectées.

Le syndrome de Guillain Barre

Le syndrome de Guillain Barre est une maladie auto-immune déclenchée par une infection. Cela endommage les nerfs du corps qui contrôlent les muscles. Cela conduit à une faiblesse, commençant généralement dans les jambes et progressant ensuite vers les bras.

Les patients atteints du syndrome de Guillain-Barré doivent consulter immédiatement un médecin aux urgences. Les lésions nerveuses peuvent potentiellement altérer votre capacité à contrôler votre cœur et vos poumons. Vous devrez peut-être être admis à l’hôpital.

syndrome de Cushing

syndrome de Cushing est un trouble hormonal qui survient lorsqu’il y a trop de cortisol, l’hormone du stress, dans le corps. Elle peut être causée par la prise de médicaments stéroïdiens couramment prescrits pour l’asthme ou l’arthrite, ou par des problèmes au niveau des glandes du corps impliquées dans la création du cortisol. Les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre, mais incluent souvent des ecchymoses faciles, une « bosse » sur le dos et des vergetures. De la fatigue, un gros ventre, un visage rond et rouge et une glycémie élevée peuvent également survenir.

Vous devriez envisager de consulter un professionnel de la santé au cours des deux prochaines semaines pour discuter de vos symptômes. Le syndrome de Cushing peut être évalué par un examen de vos symptômes et de vos antécédents médicaux, ainsi que par des analyses de sang. Le traitement dépend de la cause de votre état. Si cela est causé par des médicaments stéroïdiens, il peut vous être demandé de réduire la dose lentement au fil du temps. Si cela est dû à des problèmes au niveau de vos glandes, une intervention chirurgicale, une radiothérapie ou des médicaments peuvent être une option.

Plexopathie brachiale (problème du nerf de l'épaule)

UNlésion du nerf de l'épaule, également appelée plexopathie brachiale, se produit lorsqu'un réseau de nerfs situé à l'avant de l'épaule est endommagé, appelé plexus brachial. Ces dommages peuvent résulter d’une blessure, d’une inflammation, d’une radiothérapie ou d’autres conditions médicales. Les symptômes comprennent une douleur aiguë à l’épaule, au bras ou à la main. Un engourdissement ou une faiblesse de l’épaule ou du bras peut également survenir.

Vous devriez envisager de consulter un professionnel de la santé pour discuter de vos symptômes. Un médecin peut évaluer les problèmes du nerf de l’épaule en examinant vos symptômes et vos antécédents médicaux. On pourrait également vous demander de faire un EMG, un test qui vérifie la connexion entre les muscles et les nerfs. Une fois le diagnostic posé, certaines options de traitement comprennent des médicaments contre la douleur ou le blocage nerveux, la physiothérapie et des appareils orthodontiques ou des attelles. Certains cas peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Selon la gravité, les délais de récupération peuvent varier de quelques semaines à plusieurs années.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : douleur dans un bras, douleur à l'épaule qui se propage dans le bras, faiblesse du bras, engourdissement dans un bras, douleur à l'épaule

Symptômes qui n'apparaissent jamais avec la plexopathie brachiale (problème du nerf de l'épaule) : douleur dans la partie médiane avant du cou

Urgence: Médecin de soins primaires

Sclérose latérale amyotrophique (SLA)

La sclérose latérale amyotrophique est également appelée SLA ou maladie de Lou Gehrig. Il s’agit d’une maladie dégénérative qui détruit les cellules nerveuses, ce qui finit par entraîner une perte de contrôle sur la fonction musculaire.

La cause de la SLA n’est pas connue. Cela peut être héréditaire et/ou dû à un déséquilibre chimique, à une réponse auto-immune défectueuse ou à une exposition à des agents environnementaux toxiques.

Les symptômes incluent une faiblesse ; difficulté à parler, à avaler, à marcher ou à utiliser les mains ; et des crampes musculaires. Les muscles des bras, des mains, des jambes et des pieds sont les plus sollicités au début. Cela n’affecte pas les sens ni les capacités mentales d’une personne.

La SLA est progressive, c'est-à-dire qu'elle s'aggrave avec le temps. Il n’existe pas de remède, mais des soins de soutien peuvent assurer le confort du patient et améliorer sa qualité de vie.

Le diagnostic repose sur plusieurs tests, notamment des analyses de sang ; analyses d'urine; IRM ; électromyographie (EMG) pour mesurer l'activité musculaire ; études de conduction nerveuse; et parfois une biopsie musculaire ou une ponction lombaire (ponction lombaire.)

Le traitement implique des médicaments destinés à ralentir la progression de la maladie et à atténuer les symptômes ; thérapie respiratoire; thérapie physique; ergothérapie; et un soutien psychologique.

Myasthénie grave (plus de 50)

La myasthénie grave est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque la connexion entre les nerfs et les muscles.

Rareté: Rare

Principaux symptômes : faiblesse, faiblesse générale, difficulté à avaler, changement de voix, vision double

Urgence: Visite en personne

Questions que votre médecin peut poser sur la faiblesse des deux bras

  • Avez-vous une idée de ce qui a pu causer votre douleur au haut du bras ?
  • Avez-vous déjà reçu un diagnostic de diabète ?
  • Vous venez de subir une blessure à fort impact (par exemple une chute, une collision, un accident ou un traumatisme sportif) ?
  • Avez-vous récemment (au cours des 2 dernières semaines) reçu un vaccin ?

Auto-diagnostiquez avec notre service gratuitAssistant de bouée si vous répondez oui à l'une de ces questions.

Faiblesse dans les statistiques du vérificateur de symptômes des deux bras

Les personnes qui ont ressenti une faiblesse dans les deux bras ont également ressenti :

  • 6%Fatigue
  • 4%Mal d'épaule
  • 4%Douleur dans le haut du bras

Les personnes qui ont ressenti une faiblesse dans les deux bras étaient le plus souvent associées à :

  • 45%Myasthénie grave (plus de 50)
  • 27%Nerf pincé dans le cou
  • 27%Plexopathie brachiale (problème du nerf de l'épaule)

Les personnes qui ont ressenti une faiblesse dans les deux bras présentaient des symptômes persistants pour :

  • 39%Plus d'un mois
  • 22%Moins d'une journée
  • 18%Moins d'une semaine

Source : Résultats agrégés et anonymisés deAssistant de bouée.

Share your story
Once your story receives approval from our editors, it will exist on Buoy as a helpful resource for others who may experience something similar.
The stories shared below are not written by Buoy employees. Buoy does not endorse any of the information in these stories. Whenever you have questions or concerns about a medical condition, you should always contact your doctor or a healthcare provider.
Clinical Physician Assistant, Summit Health
Jeff brings to Buoy 20 years of clinical experience as a physician assistant in urgent care and internal medicine. He also has extensive experience in healthcare administration, most recently as developer and director of an urgent care center. While completing his doctorate in Health Sciences at A.T. Still University, Jeff studied population health, healthcare systems, and evidence-based medicine....
Read full bio

Was this article helpful?

Tooltip Icon.